Comment gérer la migration d'OS / Système d'exploitation ?

La migration d’OS est bien souvent une nécessité d’un point de vue sécurité mais également dans le cadre des évolutions technologiques des solutions logicielles.

Pourtant, beaucoup d’entreprises n’hésitent pas à attendre le dernier moment pour migrer leur parc de postes de travail vers une nouvelle version de leur système d’exploitation.

Pire encore, beaucoup d’organisations maintiennent des OS dont l’éditeur n’assure plus le support. C’est le cas par exemple de Windows XP, Windows Vista et même Windows 7 et Windows 8.1 selon le processeur embarqué dans le PC.

gestion migration os dsi

Contextes et problématiques de la migration d’OS : un projet à très fort enjeu pour l’entreprise

Le contexte

Plusieurs facteurs imposent la migration d’OS des postes de travail.

Premièrement, la satisfaction et la productivité des utilisateurs peut être en jeu dans la mesure où certaines applications nécessitent un OS à jour pour fonctionner.

D’autre part, les entreprises qui refusent ou repoussent une migration s’exposent à des failles de sécurité pouvant avoir des conséquences très lourdes.

Chris Capossela, le directeur marketing de Microsoft en personne, a déclaré que les entreprises choisissant de maintenir leur parc de PC sur Windows 7 le font désormais « à leurs propres risques et périls ».

Alors pourquoi voit-on encore de nombreux PC sous Windows 7 en entreprise ? La raison est simple : il est très compliqué de migrer l’ensemble de son parc vers un nouveau système d’exploitation. En effet le service informatique doit :

  • Tester l’ensemble des logiciels avec le nouvel OS pour vérifier qu’il n’y ait pas d’incompatibilité
  • S’assurer que l’ensemble du matériel est compatible avec le nouvel OS
  • Préparer la migration et le déploiement du nouvel OS
  • S’assurer qu’il est possible de revenir en arrière pour éviter un arrêt de la production

Les problématiques

Incompatibilité des applications

Failles de sécurité lourdes de conséquences

Période de test des applications chronophages

Migration sans retour arrière possible

Gestion des migrations avec des outils de gestion (SCCM) impliquant que chaque poste soit connecté au réseau et seulement 92% de fiabilité

Migrez vos postes en toute sérénité avec la solution ceBox® !

logo cebox wisper

La solution ceBox® permet de gérer sa migration d’OS sereinement, en toute simplicité, à distance et avec la possibilité de revenir en arrière.

L’administrateur du poste de travail peut préparer son nouvel OS -Windows 10 par exemple – y installer les différents logiciels des utilisateurs et tester leur bon fonctionnement. Une fois le master validé, l’administrateur peut déployer cette nouvelle image vers un groupe de béta testeurs et ajuster si besoin, le paramétrage du master en fonction des remontées utilisateurs. Une fois que la période de test est terminée, l’administrateur n’a plus qu’à déployer l’image vers l’ensemble des postes devant migrer.

Dès le prochain démarrage de la machine utilisateur, la nouvelle image disposant de l’OS à jour sera disponible sur 100% des ceBox® de manière instantanée.

En cas d’incompatibilité, l’administrateur peut revenir en arrière (redéployer Windows 7 par exemple) en quelques clics, voire proposer les deux environnements sur le même poste durant la phase de test. Le déploiement ne dure pas plus de quelques minutes ce qui permet de ne pas gêner la production.

Gérer la migration d'OS de son parc informatique avec ceBox® en 3 étapes !

1. Préparation de l’OS et des Applications

L’administrateur des postes de travail prépare en amont du projet de migration la partie logicielle. Il prépare le système d’exploitation (Windows 10, OS Linux, etc). Il installe et paramètre les logiciels des utilisateurs. Il peut également préparer la configuration réseau et l’anti-virus.

2. Test et validation du nouvel OS

L’administrateur peut ainsi s’assurer que tous les logiciels métiers fonctionnent avec le nouvel OS. Il peut prévoir une phase de test en déployant le nouvel OS à un nombre limité d’utilisateurs afin de parer à d’éventuels défauts.

3. Déploiement du nouvel OS

Même si les postes déployés sont sur un site distant, l’administrateur peut finaliser le déploiement à distance. Depuis la console d’administration ceBox®, il suffit de « router » l’image préalablement préparée vers les postes devant migrer. Les postes peuvent alors démarrer sur le nouveau système d’exploitation

Tester la solution ceBox®

Vous souhaitez tester la solution ceBox® ? Vous pouvez en faire la demande !